Marsault

Banlieusard parisien pur sucre, Marsault apprend à dessiner seul entre des parpaings et des chaînes de production.

Fan absolu de la bande dessinée sauvage des années 70, il a, au fil des années, réimposé le noir et blanc brutal et sans nuance comme une valeur sûre, au milieu d’un paysage artistique léger et coloré – beaucoup trop léger et beaucoup trop coloré. À ce jour, il a produit une douzaine d’albums originaux, dont la – bientôt légendaire – série BREUM et le personnage Eugène, boule de haine avec un petit cœur tout doux pourvu qu’on creuse un peu.

Ses livres